Qui sommes-nous ?

1974

Serge LAFAURIE, âgé de 17 ans, entre en apprentissage chez Henri BOURRAIN, charcutier renommé et implanté à Craponne (Rhône). Il y suit un cursus de professionnalisation de grande qualité et décroche en un an (au lieu de deux) son CAP avec les félicitations du jury. Les 5 années qui suivent sont dédiées au perfectionnement de son métier et à l’apprentissage de nouvelles disciplines comme la cuisine (traiteur) dans des maisons lyonnaises réputées.

1978

Marie-Line entre dans sa vie et cimente le tournant décisif de sa jeune carrière : monter sa propre affaire et poursuivre la tradition familiale de la vente sur les marchés.

1979

L’affaire démarre officiellement le 1er avril 1979. Serge fait son premier marché en tant que « Charcutier - Traiteur - Rôtisseur » équipé d’une camionnette Citroën et d’une caravane-magasin. Cet équipement lui permet de vendre et de transporter ses produits de charcuterie traditionnelle. A l’époque, la fabrication de ses produits a lieu dans un laboratoire qu’il a lui-même aménagé à son domicile sur 80m2.
Son sérieux, sa rigueur sur la qualité des matières premières et son assiduité au travail, font que très vite, plusieurs produits phares comme les pâtés en croûte, les saucissons secs ou à cuire et la tête roulée... deviennent très appréciés des clients et lui construisent une notoriété.

1983

Epaulé par sa femme qui doit gérer toutes les activités liées au commerce (vente, nettoyage, pressing, secrétariat, comptabilité, plus les enfants), et par un employé, qui restera plus de 20 ans, Serge LAFAURIE investit dans un premier camion magasin de 5 mètres plus adapté à sa profession. Cet investissement lui permet d’élargir sa gamme de produits de charcuterie traditionnelle et de professionnaliser l’image du commerce.

1990

Cette année est décisive dans l’histoire de l’affaire : l’investissement dans un camion panoramique de 8m. C’est le premier investissement lourd de l’entreprise mais qui s’avérait indispensable pour la santé économique et pour la progression en matière de qualité.

1996

Amoureux de son travail, Serge le fait ressentir à son entourage et invite son fils cadet, Nicolas, à partager son métier. A 15 ans, ce dernier entre en apprentissage dans l’entreprise familiale. Il y suit un apprentissage de 2 ans très rigoureux, à la hauteur des espérances et exigences familiales.

1998

Nicolas LAFAURIE obtient son CAP avec « Mention Bien ». Il reçoit le titre du « Meilleur Apprenti du Rhône » et est classé 2ème au Concours Régional et enfin 11ème au Concours National.
Sur les conseils de son père Serge, il quitte la structure familiale pour préparer une Mention Complémentaire Traiteur chez un des « Meilleurs Ouvriers de France » de Lyon. A la fin de cette mention, Nicolas LAFAURIE finit 2ème de sa promotion. La 1ère place est occupée par un de ses amis proches, qui lui, travaille chez Serge LAFAURIE, perpétuant ainsi la réputation de qualité de la formation.
Pour finir son cursus, Nicolas LAFAURIE obtient un Brevet Professionnel en alternance à Paris au CEPROC (Centre Européen pour la Promotion de la Charcuterie), référence nationale et européenne, où il apprend et travaille avec les plus grands chefs de l’Hexagone.
Encouragés par les résultats de leur fils, les époux LAFAURIE investissent encore une fois dans un nouveau véhicule : un camion de 8 tonnes et de 10 mètres. C’est le plus grand camion de marché jamais construit à l’époque.

2001

Nicolas revient chez ses parents et apporte son savoir faire. Il devient chef de laboratoire. Il coordonne l’équipe et fabrique tous les produits. L’entreprise familiale change alors de statut et devient les « Etablissements LAFAURIE », Charcuterie Artisanale.

2005

Face au contexte économique de grande distribution, mais aussi de normes européennes sanitaires, la qualité devient le leitmotiv de l’entreprise. Une logique s’impose alors : construire des locaux plus grands, un laboratoire plus spacieux en accord avec les normes d’hygiène attendues.
Fin 2005, 400m2 de laboratoire voient le jour et c’est dans ces nouveaux locaux que Serge, Nicolas, Marie-Line LAFAURIE et leur équipe sont toujours aussi attentifs à la satisfaction de leurs clients, ouvrant parallèlement 26 ans après leurs débuts, leur premier magasin.

2009

La demande Traiteur par les clients pousse l’entreprise à investir dans une remorque unique en son genre.
Cette remorque point chaud équipée d’une rôtisserie permet aux Etablissements Lafaurie de vendre plus de 6 plats cuisinés différents chaque semaine, de rôtir de grosses pièces en plus des poulets, comme des jambons, porcelets, etc. ...
Ce nouveau matériel ambulant satisfait aussi les papilles des clients à leur domicile lors de réunion familiale, anniversaire, mariage avec animation et rôtisserie dès 60 personnes.

2010

Nicolas entreprend un concours inédit dans la gastronomie française : « Le championnat du monde de pâté en croute ».
Avec un pâté en croûte en forme de « pressoir à vin » composé de perdrix, faisan et gelée au Gewurztraminer.
Sur 42 participants inscrits, Nicolas est retenu dans les 12 Meilleurs du Monde qui se disputeront les premières places lors d’une finale à l’Institut Bocuse.
Il terminera à la 4ème place !

2011

Fort de ses résultats, Nicolas excelle dans la terrine de canard où il finit « Champion de France » devant 88 participants à Flers dans l’Orne. Le Maire le congratule de son titre et lui offre en plus la coupe de la ville.
Nicolas poursuit et persévère en allant défier « les plus grands » lors du concours du « Meilleur Chef Traiteur de France ».
Il terminera 7ème, ce qui lui vaut l’entrée aux présélections pour le titre de « Meilleur Ouvrier de France ».

2012

Le site Internet fait « peau neuve » et offre une nouvelle gamme complète pour les réceptions, mariages et banquets.
Nicolas reçoit le prix d’honneur du Meilleur Charcutier de France au « Fouquet’s Champs Elysée » à Paris organisé par la confrérie « Prosper Montagné » et sa célèbre citation « On ne fait du bon qu’avec du très bon ».

2014

Face à une conjoncture économique difficile les Etablissements Lafaurie continuent leur ligne de conduite en proposant à juste prix du simple, frais et fait Maison.
Toujours soucieux de produire le plus frais possible, les Etablissements Lafaurie s’équipent de fours et cuisent sur place toutes leurs pâtisseries salées tel que les quiches, feuilletés, tourtes et saucissons briochés.
Le service traiteur très demandé permet de réaliser des prestations dans des lieux uniques comme le Musée Des Tissus, la ville de Lyon, sur des péniches et autres domaines.

2015

Première Biennale Européenne de l’Artisanat à Lyon où plusieurs concours ont lieu, comme le concours de la meilleure ballottine de volaille pour les apprentis et celui du meilleur saucisson brioché.
Nicolas inscrit ses apprentis à ce concours et ils remportent la 1ère et la 2ème place avec une « Ballottine de canard au foie gras ».
Serge reçoit quand à lui une grande distinction : la médaille du « Maître d’Apprentissage ». Il lui aura fallu former 25 apprentis en 22 ans pour obtenir ce titre.
Nicolas se présente au concours du meilleur saucisson brioché. Connaissant toutes les problématiques, il décide de mettre toutes les chances de sont côté en s’inscrivant en catégorie « Binôme » avec son confrère le boulanger Christophe Girardet. En effet, ils maitrisent parfaitement le sujet, car le 8 décembre, ils ont réalisé ensemble un sujet de plus de 10 mètres de long ! Face aux plus belles Maisons de la place de Lyon, Nicolas et Christophe décrochent la médaille d’or !

Les récompenses

Le Chef Nicolas Lafaurie est récompensé par de nombreux prix pour la qualité de ses produits : Champion de France de la terrine de canard, Finaliste au Championnat du Monde de pâté croûte, Médaille d'argent au championnat de France du boudin blanc et cervelas pistaché, Médaille d'or du saucisson à cuire de Lyon.

Lafaurie sur Instagram
Instagram
 
Traiteur, traiteur à domicile, traiteur rôtisseur, traiteur pour association traiteur professionnel, plateau reaps, charcuterie, plat cuisiné, repas de fête, barbecue, terrine, foie gras, pâté en croûte, jambon, fromage de tête, merguez, saucisse, andouillette, saint genis les ollières, marcy l'étoile, charbonnières les bains, ouest lyonnais, lyon, rhône, 69